Bienvenue sur Happy Veggie

La communauté bio des végétariens et végétaliens heureux de partager leur style de vie !

Une initiative de Lima pour
un mode de vie bio et
respectueux de la nature

Le blog happy veggie : recettes végétariennes, conseils, astuces

Pourquoi arrêter de manger du poisson ?

<p><img src="/public/uploads/images/author/1918294_10153255965240079_79836313984818688_n.jpg" alt="nadia" width="535" height="535" /></p>

Je suis végétarienne, et si la définition du terme implique de ne pas manger de poisson, il m’est arrivé de rencontrer des végétariens* qui en consomment et il m’est arrivé de me voir proposer du saumon quand j’annonce ne pas manger de viande.

Je me suis alors demandée pourquoi le poisson semblait ne pas avoir droit au statut d’animal, et pourquoi, au delà de la définition, je tenais personnellement à être végétarienne et non pesco-végétarienne*.

L’invisibilité

poisson rouge

Le poisson souffre d’un mal ennuyeux : on ne le voit pas.

Et qui s’inquiète de ce qui n’est pas sous ses yeux ? 

L’eau est sa cape, il évolue dans un espace qui est différent du nôtre, il est alors facile de ne pas se sentir concerné.

  

L’insensibilité

Le poisson souffre d’un autre mal ennuyeux : on ne l’entend pas.

Et qui écoute celui qui n’émet aucun son ? 

Si d’autres espèces peuvent exprimer la peur ou la douleur, le poisson, lui, est muet, et il est facile de croire qu’il ne ressent rien.

  

L’impalpabilité

Le poisson souffre d’un mal ultime : on ne peut pas le toucher.

Et qui peut se sentir proche de celui qui se tient éloigné ?

vintage poisson

   

J’arrive à comprendre qu’il soit aisé d’établir consciemment ou inconsciemment un ordre d’importance et de priorité.
Enfant, j’ai moi-même hiérarchisé en moins de deux les espèces en envoyant mon poisson faire connaissance avec mes gourneaux.
Mais aujourd’hui, je pense qu’une espèce ne devrait pas être moins importante qu’une autre.
Je crois que les animaux n’existent pas pour les hommes et je crois que nous avons la chance de pouvoir choisir entre plaisir de palais et plaisir de bien.

Je crois aux messages qu’on envoie et aux exemples qu’on donne et je suis convaincue que notre relation au monde animal est importante pour l’avenir de la planète et de l’humanité.

 

Et si on prenait le temps de comprendre le sens du mot vie avec le coeur ? 

Texte  

* un végétarien qui mange du poisson n’est pas végétarien car il consomme encore de la chaire animale. On dit qu'il est pesco-végétarien. 

Un article par Nadia de MonkeyDose

Nadia
Je m'appelle Nadia, j'ai 35 ans et je suis photographe.
Je possède un blog partagé où j'exprime mes réflexions vagabondes, de l'alimentation aux voyages, en passant par la photographie.
Avec liberté et légèreté, on espère apporter quelques découvertes et quelques sourires !