Bienvenue sur Happy Veggie

La communauté bio des végétariens et végétaliens heureux de partager leur style de vie !

Une initiative de Lima pour
un mode de vie bio et
respectueux de la nature

Le blog happy veggie : recettes végétariennes, conseils, astuces

Charlie en route pour le végétarisme

<p><img src="/public/uploads/images/author/Capture_decran_2017-07-14_a_09.35.32.png" alt="Maman Youpie" width="704" height="706" /></p>

Quand il était petit, Charlie faisait le bonheur de nos familles :

« Il mange déjà des morceaux de viande » disait mamie,
« Il adore les huitres, c’est fou pour un enfant non ? » disait papy,
«…même les bigorneaux et le gigot, roooh il est bien de chez nous hein ! » disait son autre mamie.
« …ça vient de notre côté, c’est sur, on adore tous la viande !".

Bébé déjà, ce qu’il mangeait était d’une importance capitale, à se demander si on l’aimerait moins s’il ne voulait que des purées. 

charlie a table

Mais petit à petit Charlie a grandi, il a commencé à entendre et à comprendre.
Non, le père Noël n’existe pas, oui il y a des gens méchants, oui l’école c’est fait pour travailler, et oui, les animaux avant de les manger, il faut les tuer.

Moi je suis sa maman.
Je suis végétarienne depuis 4 ans, pour la planète, les animaux et ma santé.
Je ne cuisine pas d’animaux pour mes enfants, ils savent pourquoi, je leur ai expliqué une fois.
Mais ils en ont avec leur papa une fois par semaine, nos familles, et à la cantine tous les jours. 

Je ne parle pas souvent de végétarisme et de souffrance animale, pourtant j’ai vu Charlie changer tout doucement d’alimentation.
Ça a commencé avec le poulet. Il m’a dit ne pas vouloir de poulet car « ça le dégoutait », j’imagine que c'est le nom équivoqué qui l’a fait réfléchir.

Ce n’était pas le cas du burger, du jambon, de l’andouille ou du saucisson par exemple.
On parle rarement du jambon qui se roule dans la boue…

Je n’ai pas voulu lui dire quoi que ce soit du genre :
« Si le poulet te dégoute, pourquoi tu manges du burger ? » Je n’ai rien dis.
On l’a écouté et il a petit à petit supprimé de lui même les animaux de son assiette.
À la cantine, qui est un self, il me dit qu’il est écouté, il a le droit de manger ce qu’il veut, il a la chance d’avoir des repas bio et complets, la plupart du temps les entrées sont végétariennes et pour le plat il se débrouille et mange à sa faim.

cantineSon papa, carnivore invétéré est un peu agacé, mais il voit bien que je ne l’ai pas « embrigadé » ou que je ne lui ai pas lavé le cerveau avec mes « idées de hippie ».

Maintenant Charlie a 7 ans et ne mange plus de viande, plus de poisson et c’est SON choix.

Coté famille il a donc droit à des :
« Ah la la, mais c’est embêtant ça »  
« Il va être carencé c’est certain »
Et bizarrement on ne lui dit plus « ah ben ça, ça vient de mon coté ».

Ils l’aiment toujours, rassurez vous, mais cette petite bombe familiale, ce pas vers l’inconnu fait peur.

Mais concrètement, c’est juste un enfant qui ne veut pas manger de cadavre.

Alors, oui il faut gérer son alimentation, il mange encore des œufs et adore les lentilles, les oléagineux, les haricots rouges, les noix, le quinoa, je fais attention à lui comme je fais attention à moi et nous apprenons à manger autrement.

Ses grands parents vont devoir aussi apprendre à cuisiner autrement mais on en est pas encore là, pour rassurer tout le monde. Nous avons fait des analyses de sang, tout va bien.

Le monde change, nous sommes très nombreux, nous savons que l’élevage d’animaux crée beaucoup de pollution, qu’en manger trop est mauvais pour la santé.

Enfant ou pas on a le droit d’être plus sensible que les autres, manger ou pas de la viande ou du poisson ne fera pas de nous des gens plus ou moins respectables, nous devons arrêter de juger les enfants pour ce qu’ils mangent, de leur faire finir leurs assiettes même si c’est un autre sujet, il faut arrêter d’être égoïste et évoluer.

Ma petite histoire n’est là pour culpabiliser personne, ma famille, mon mari, ma fille mangent des animaux, à la cantine c’est tous les jours à la maison c’est une fois par semaine avec leur papa.

Les animaux ont des sentiments, les enfants aussi, vivre et laisser vivre, et le monde sera plus beau.

Un article par Maman Youpie

Maman

Une maman Auvergnate Végétarienne et écolo qui aime un peu trop boire et manger. J’ai 31 ans (oh mon Dieu dejà) et je vis à Paris avec mes deux enfants, mon chéri très compréhensif et mignon et mon chien pOpiette.